SUZUKI GT

Le forum de toutes les SUZUKI GT !
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Allumage transistorisé sur 125 GT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Chewie
GTiste
GTiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 42
Localisation : 18 - Cher
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 29 Oct - 14:19

Transistorisation 125 GT

L'un des gros points faibles des 125 GT reste l'allumage. Evil or Very Mad

Le système bobines-rupteurs avec condensateurs souffre beaucoup sur un bi-cylindre 2 temps assez pointu où il faut chercher la puissance haut dans les tours.

Résultat : les rupteurs s'usent vite, il faut vérifier souvent leur écartement et l'avance à l'allumage. Pour ne rien arranger, les condensateurs sont des pièces électroniques qui ne vieillissent pas toujours très bien...

Quelques fabricants proposent des kits d'allumage électronique pour les motos anciennes, mais leur prix élevé est tout-à-fait dissuasif pour une 125, et on connaît aussi le revers du tout électronique : le jour où ça tombe en rade, vous n'avez plus qu'à rentrer à la poussette.

En plus, un système électronique sur une ancienne ou une classique, c'est un peu contre l'esprit, diront certains...Arrow

Il existe pourtant une solution simple, pas chère et réversible pour fiabiliser son allumage, un système qui a fait ses preuves sur des millions d'automobiles dans les années 70 et 80 : la transistorisation.

Débarrassé du condensateur, le rupteur ne pilote plus directement la bobine, mais commande un transistor qui, lui, effectue la coupure sur la bobine.

Le premier avantage pratique, c'est que désormais le courant qui traverse le rupteur n'est plus que de quelques mA. Fini les réglages à répétition de l'allumage : un rupteur neuf transistorisé a une durée de vie de plus de 50 000 km, sans entretien. cheers

Second avantage : exit les condensateurs. Sur les 125 GT, c'est une source de panne assez fréquente qui est ainsi éliminée et il n'y a même pas besoin de toucher au plateau d'allumage : on peut les conserver in situ avec leur branchement d'origine.

Troisième avantage : le pilotage par transistor offre une qualité d'étincelles supérieure à tous les régimes. Meilleur démarrage, ralenti plus stable, meilleur comportement à régimes élevés. Là encore, tout bénéfice sur un moteur dont la quintessence va se chercher à 9 000 tr/min.

Quatrième avantage, conséquence directe du troisième : une conso diminuée de 15 % en théorique. Les retours glanés ici ou là font plutôt état d'une réduction de l'ordre de 10 %, ce qui n'est déjà pas mal (sur une 125 GT, ça ferait presque 1 L d'économie par plein).

Cinquième avantage : la transistorisation est totalement réversible. Si votre faisceau est bien conçu et avec les condos toujours en place, vous revenez en deux minutes à l'allumage classique, y compris en bord de route sans outillage.

Bon alors, fini le bla-bla, me direz-vous, comment fait-on pour transistoriser une 125 GT de façon simple et pour pas cher ?

Il faut d'abord aller dans une casse auto pour récupérer ça :


Deux boîtiers d'allumage de Renault Super 5 (marque Cartier ou Valeo, réf. 02346).

En général, pas la peine de préciser la marque ou la référence, le vendeur saura de quoi vous parlez, c'est un grand classique en casse auto et beaucoup de collectionneurs récupèrent ces boîtiers pour les monter sur tout ce qui est ancien à moteur (motos, autos, engins agricoles, etc.).

Le prix varie suivant les casses, j'ai payé les miens 7,50 euros pièce.

Voilà, vous venez de faire la dépense la plus extravagante de votre allumage transistorisé !

Les plus retors me diront : on peut même fabriquer soi-même son module d'allumage. Oui, bien sûr, mais dans ce cas là, il faut quand même faire un peu d'électronique (ce qui n'est pas mon cas), et il faudra trouver de quoi protéger votre kit une fois monté, alors qu'avec les modules récupérés en casse auto, vous avez déjà une solution industrielle, montée dans un boîtier alu hermétique à la poussière et à l'humidité. Vu le prix, il serait idiot de s'embêter outre-mesure.

Pour le reste du matériel, rien que du courant en connectique : câble, cosses, gaine thermo-rétractable, scotch isolant. Si vous êtes bricoleur, vous avez déjà tout, sinon, quelques euros de plus en grande surface et vous êtes parés.

C'est bien beau tout ça, mais le compartiment moteur d'une Super 5, c'est plus gros que le cadre d''une 125 GT. Où placer ces modules sans que ça se voit et sans qu'il ne soient exposés ni aux intempéries, ni à la chaleur du moteur ?

Moi, j'ai trouvé ça :


Bien calés entre le réservoir d'huile et la boîte à outils sous la selle, posés sur la batterie (ici une batterie sèche).

Il faut maintenant fabriquer les faisceaux des modules. Pour cela, on jette un oeil au schéma de principe :


Il faut interrompre la connexion entre la bobine et le rupteur pour y intercaler le transistor. L'alimentation du transistor vient se repiquer sur le fil orange de la bobine et la mise à la masse peut se faire sur le cadre ou au pôle négatif de la batterie.

study

On créé deux faisceaux comme suit :


Côté module, on utilise des cosses pour haut parleur de 2,8 mm qui s'adaptent très bien sur les broches (en forçant un peu). Pour l'autre extrémité, le (4) est pour la mise à la masse, le (1) et le (3) pour le pilotage du rupteur par le transistor (on fait une marque sur celui qui ira à la bobine, le 1) et le (2) pour l'alimentation du module (sans cosse).

J'ai conservé les mêmes couleurs que sur la bécane (blanc/orange et noir/orange) pour éviter de s'emmêler les pinceaux lors du branchement et pour la maintenance. Pour la réversibilité, il faut penser à mettre deux cosses différentes sur les brins du rupteur.


On connecte notre faisceau au module et on protège avec de la gaine thermo-rétractable.


Ce module est prêt à être monté.

Pour connecter ce module, il suffit de couper le câble blanc qui vient de la bobine, d'y monter deux cosses complémentaires et de les brancher à ce faisceau (marque noire vers la bobine, sans marque vers le module). Pour l'alimentation (2) : un repiquage sur le câble orange qui vient de la bobine ; et pour la masse (4) : directement sur la borne négative de la batterie.

Si vous avez coupé le faisceau orange/blanc et orange/ noir qui vient des bobines, vous devez vous retrouver avec « un bout en trop » : le connecteur plastique.


On monte sur celui-ci deux cosses (complémentaires de celles que vous avez montées sur l'autre extrémité, bien sûr) et un domino pour faciliter le repiquage des alimentations. J'ai acheté un domino « haute température » vu la proximité du moteur, on ne sait jamais.

Les modules sont prêts à être montés sur la bécane. Avant cela, j'ai décidé de les « habiller » un peu, histoire de les protéger des chocs et des vibrations trop sévères :



On installe les modules à l'emplacement choisi :


Pour le cheminement des faisceaux, on utilise les colliers déjà présents sous le réservoir.


Il faut maintenant brancher les faisceaux :


On voit les deux connexions (1) blanches et noires qui vont au bobines, les deux connexions (3) blanches et noires qui repartent du connecteur plastique vers les modules et les deux connexions (2) orange qui viennent se repiquer sur le domino.

Il ne faut pas oublier les mises à la masse (4) :


J'ai laissé tomber les cosses en U prévus au départ pour monter une dérivation à cosses.

Là encore, il suffit désormais de quelques secondes pour débrancher la dérivation et connecter le câble initial directement sur la borne négative.

C'est le moment de démonter vos bougies, de les mettre sur la culasse et de kicker pour vérifier que vous avez des étincelles. Si tout est OK, on sécurise les cosses avec du scotch isolant et on range le tout soigneusement, sans « casser » les câbles :




Au final, il m'aura fallu deux petites demies journées pour mener à bien l'ensemble des opérations : fabrication des faisceaux, installation et branchements (je ne suis pas très doué en électricité, j'ai préféré travailler lentement et tout vérifier en double) mais je pense qu'un « pro » pourrait faire ça en deux heures.


Le résultat ?

Au ralenti, la différence s'entend déjà à l'oreille quand on connaît son moteur. Il "ronronne" de façon plus régulière.

A mi-régime, on ne sent pas vraiment de différence. Par contre, les reprises sont plus linéaires, plus nettes, sans à-coups.

A haut régime, on gagne quelques tours (au moins 500 sur la mienne, mais ma carburation n'est pas encore idéale), et là encore, le moteur "chante" de façon plus continue, plus régulière.

J'ai d'abord testé l'allumage sur quelques kilomètres, histoire de ne pas tomber en rade bêtement, puis j'ai fait une longue sortie de 75 km avec pas mal de sous-bois, de virolos, et quelques longues lignes droites où j'ai pu "caler" le moteur à 9 500 tr/min sur de longs kilomètres d'affilée. Aucune perte de charge, aucun creux, on a l'impression que le moulin pourrait tourner comme ça pendant des plombes... En rentrant à la maison, moteur bien chaud, pas de souci de surchauffe des modules, de vibrations ou quoi que ce soit, ça marche très bien.


Bonne route !
Revenir en haut Aller en bas
mux
amateur
amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 295
Age : 55
Localisation : NANCY
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 29 Oct - 14:25

Bravo Chewie : voila un post technique ô combien intéressant et parfaitement expliqué de façon claire et précise ! si tu as d'autres recettes du même genre nous sommes preneurs ! sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
Oli 1
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2733
Age : 56
Localisation : PARIS 17
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 29 Oct - 15:10

Oui, super, c'est très clair, et très bien expliqué Wink

A la place du domino que tu es obligé de scotcher pour l'isoler, tu pourrais utiliser un connecteur étanche, ou un connecteur récupéré sur un vieux faisceau moto.

Tu vas faire des émules Wink

C'est vrai qu'il est dommage que les allumages électroniques soient si chers (ça peut etre très discret) parce que là, on change vraiment de registre, d'autant que l'allumage à avance fixe de ces moteurs est à la fois une grosse limite aux perf moteur et un danger à Ht régime en plus.

_________________
Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt ...
Revenir en haut Aller en bas
slyGT125
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 35
Localisation : GARD (30)
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 29 Oct - 22:49

super !!
je crois bien que je vais essayer ça sur la mienne !
faut juste que je finisse sa resto déjà Laughing
merci bien pour ce jolie tuto !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chewie
GTiste
GTiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 42
Localisation : 18 - Cher
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Ven 30 Oct - 11:34

Oli 1 a écrit:
A la place du domino que tu es obligé de scotcher pour l'isoler, tu pourrais utiliser un connecteur étanche

C'est vrai que ce n'est peut-être pas le mieux, mais je n'avais plus que des connecteurs de petite section et je ne voulais pas trop réduire la section des câbles non plus. Maintenant que le principe est validé, je vais changer ça.


Oli 1 a écrit:
(...) d'autant que l'allumage à avance fixe de ces moteurs est à la fois une grosse limite aux perfs moteur et un danger à Ht régime en plus.

Il est clair qu'une avance variable électronique serait certainement un vrai plus sur un moteur de 125 GT, mais les prix... Ouille.

Mon objectif était surtout de fiabiliser l'allumage : moins de maintenance, moins de risque de panne. Je dirais que les quelques centaines de tr/min gagnés sont du bonus, mais ce n'était pas le but.
Revenir en haut Aller en bas
Oli 1
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2733
Age : 56
Localisation : PARIS 17
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Ven 30 Oct - 13:02

J'avais bien compris Wink


C'est parfait ton truc, et de plus, tu l'as très bien expliqué, se sera très utile.

Je pense qu'on devrait copier ton post et mettre en Faq pour que ton topic continue à vivre ici, mais que la procédure demeure dispo telle quelle.

Créé un second topic dans la partie FAQ, si tu veux (je peux le faire, mais ainsi il est à ton nom, c'est mieux Wink ) , et j'y collerai ton premier post (droit d'édition limité) dans ce topic locké qui sera réactualisé ensuite selon les améliorations que tu apporteras par expérience au système. Wink

_________________
Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt ...
Revenir en haut Aller en bas
Chewie
GTiste
GTiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 42
Localisation : 18 - Cher
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Ven 30 Oct - 16:40

Oli 1 a écrit:
Créé un second topic dans la partie FAQ

Ok, c'est fait. @+
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Sam 31 Oct - 16:12

Chewie a écrit:
Oli 1 a écrit:
Créé un second topic dans la partie FAQ

Ok, c'est fait. @+



Très bien CHEWIE !!! mais il faut intituler le "topic" : Allumage transistorisé ou système d'aide à l'allumage. A ne pas confondre avec un CDI (pour éviter toutes discutions ...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Dim 1 Nov - 12:14

olivier75 a écrit:
Chewie a écrit:
Oli 1 a écrit:
Créé un second topic dans la partie FAQ

Ok, c'est fait. @+



Très bien CHEWIE !!! mais il faut intituler le "topic" : Allumage transistorisé ou système d'aide à l'allumage. A ne pas confondre avec un CDI (pour éviter toutes discutions ...)


Edit : j'ai parlé avant de regarder ... Remarque le montage est comparable à "l'Ignitron" de chez Selectronic mais en plus compact et mon onéreux.
Revenir en haut Aller en bas
ratz
amateur
amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : 58
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Sam 15 Mai - 12:42

ca n'empechera pas au rupteur de lacher, le pied de came se bouffe plus vite que le contact.

Le mou use le dur qui disaient !
Revenir en haut Aller en bas
Chewie
GTiste
GTiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 42
Localisation : 18 - Cher
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Sam 15 Mai - 13:19

Citation :
ça n'empêchera pas le rupteur de lâcher

Non, bien sûr...mais personne n'a jamais prétendu le contraire !?! Relis les raisons qui peuvent motiver le montage d'un tel système : l'objectif n'est pas de supprimer les rupteurs mais les condensateurs, de réduire la maintenance sur l'allumage (il suffit de jeter un oeil tous les deux ou trois ans), d'offrir une plage de fonctionnement plus linéaire et plus performante au moteur et de réduire la consommation.

D'ailleurs, après six mois de roulage avec le système, il est clair qu'outre sa fiabilité, j'ai constaté sur ma GT une vraie baisse de consommation d'essence : environ 1,5 litres par plein, on atteint donc bien les 15% promis, et sur un petit réservoir, c'est loin d'être négligeable pour l'autonomie.
Revenir en haut Aller en bas
Oli 1
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2733
Age : 56
Localisation : PARIS 17
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Sam 15 Mai - 19:19

Citation :
ca n'empechera pas au rupteur de lacher, le pied de came se bouffe plus vite que le contact.


Huile fine sur "coton" graisseur et le problème est règlé.
Huile pour machine à coudre par exemple.

_________________
Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt ...
Revenir en haut Aller en bas
Pef
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 44
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Lun 17 Mai - 10:14

Les Wookies sont très adroits pour l'électronique, l'informatique et le pilotage spatial, ce qui se confirme encore une fois.....

Bravo Chewie pour cette idée fantastique.

Je vais de mon côté dès que j'ai un peu de temps, transistoriser mon allumage à l'aide de transistors de type tip36c ( trouvé un montage de ce type sur un autre site ).

@bientôt dans de nouvelles aventures tadahhhh
Revenir en haut Aller en bas
ratz
amateur
amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 207
Age : 31
Localisation : 58
Date d'inscription : 15/05/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Lun 17 Mai - 12:29

c'est la meme juste un radiateur car les TIP chauffent, d'ailleurs le boitier de R5 c'est ca avec de la bakélite coulée autour.

l'huile le top c'est la vaseline (machine a coudre) et t'es pas le premier a le dire.
une giclette d'huile moteur de base fait l'affaire, tant qu'on en met régulierèment.

les problemes d'allumage a cause d'un faux-rond de la came est un problème récurent sur bon nombre de RDX Wink

Le rêve : un boitier a avance variable What a Face
faut que j'ailles jouer au loto !
Revenir en haut Aller en bas
laurent4663
expert
expert
avatar

Masculin Nombre de messages : 779
Age : 54
Localisation : La Mure Isère 38
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Lun 17 Mai - 23:23

Il y a ça, on ne peux faire plus simple.

Le schéma

L'unique composant à utiliser
Revenir en haut Aller en bas
gilles66
amateur
amateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 150
Age : 53
Localisation : Catalogne Nord/ France
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Dim 30 Mai - 12:57

salut
le TIP 36C est ce qu'il chauffe? à poser sur radiateur ?
si non! peut on l'inclure dans de la résine pour faire un module propre et étanche et réversible. A tu testé se système, efficace?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Mer 2 Juin - 20:30

laurent4663 a écrit:
Il y a ça, on ne peux faire plus simple.

Le schéma

L'unique composant à utiliser

Ton transistor monté de cet façon fait office d'interrupteur et doit prendre de bonnes claques.
le but d'un allumage transistorisé et (non pas un CDI) est de favoriser la qualité de "l'étincelle" en: redressant la tension d'entrée puis en l'augnentant jusqu'au primaire de la bobine.
Revenir en haut Aller en bas
Pef
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 44
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Mer 2 Juin - 21:43

olivier75 a écrit:

Ton transistor monté de cet façon fait office d'interrupteur et doit prendre de bonnes claques.
le but d'un allumage transistorisé et (non pas un CDI) est de favoriser la qualité de "l'étincelle" en: redressant la tension d'entrée puis en l'augnentant jusqu'au primaire de la bobine.

Pas d'accord :

Pour moi, c'est exactement la même chose que le montage de chewie, il se peut que le boitier "reneault" redresse encore un peu le signal ( et encore ) mais il ne peut augmenter U .


En fonctionnement normal, l'étincelle générée à l'ouverture du rupteur use les contacts.

En se servant des rupteurs comme interrupteurs commandant les transistors ( choisis pour leurs caracteristiques a pouvoir tenir les tensions et intensitées du circuit d'allumage ) , (les rupteurs) ne s'usent quasiment plus (vu la faible intensité qui les traverse maintenant ) .
Juste penser à entretenir le graissage (huile) du tampon qui frotte sur la came
Le deuxieme point positif est la suppression pure et simple des condensateurs (qui perdent de leur efficacité avec le temps).


Je pense avoir plus ou moins résumé le peu que je sache et ce qui s'est dit plus haut

@+ Wink
Pef : l'électroCharcutier jocolor jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Mer 2 Juin - 22:29

Pef a écrit:
olivier75 a écrit:

Ton transistor monté de cet façon fait office d'interrupteur et doit prendre de bonnes claques.
le but d'un allumage transistorisé et (non pas un CDI) est de favoriser la qualité de "l'étincelle" en: redressant la tension d'entrée puis en l'augnentant jusqu'au primaire de la bobine.

Pas d'accord : "Ben Alors flute"

Pour moi, c'est exactement la même chose que le montage de chewie, il se peut que le boitier "reneault" redresse encore un peu le signal ( et encore ) mais il ne peut augmenter U .

[ je ne connais pas le module renault et je parlais uniquement du TIP]


En fonctionnement normal, l'étincelle générée à l'ouverture du rupteur use les contacts.

[ oui, transfert de matière et remplacement à terme des rupteurs, c'est pour cette raison que nous cherchons tous une solution afin de palier au PB]

En se servant des rupteurs comme interrupteurs commandant les transistors ( choisis pour leurs caracteristiques a pouvoir tenir les tensions et intensitées du circuit d'allumage ) , (les rupteurs) ne s'usent quasiment plus (vu la faible intensité qui les traverse maintenant ) .

Ai-je dit le contraire... simplement, remplacer les condos par des transistors n'apporte rien à la qualité de l'allumage sauf pour l'usure des rupteurs

Juste penser à entretenir le graissage (huile) du tampon qui frotte sur la came
Le deuxieme point positif est la suppression pure et simple des condensateurs (qui perdent de leur efficacité avec le temps).

Les fluctuations dans le temps d'une valeur d'un condo electrochimique ne sont pas suffisament significative pour modifier le comportement de l'allumage.
Soit le condo fonctionne ou pas.


Je pense avoir plus ou moins résumé le peu que je sache et ce qui s'est dit plus haut

@+ Wink
Pef : l'électroCharcutier jocolor jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Pef
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 44
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 3 Juin - 2:48

Olivier75:
Ca me rassure, tous le monde dit a peu près la même chose ici a un ou deux détails près:

olivier75 a écrit:
Les fluctuations dans le temps d'une valeur d'un condo electrochimique ne sont pas suffisament significative pour modifier le comportement de l'allumage.
Soit le condo fonctionne ou pas.
Ok, mais l'allumage peut continuer a fonctionner avec un condo hs non ? alors comment savoir si ils sont bons sans en subir les consequences ?
d'où l'intérêt du montage de Lau ou Chewie....

Le montage de Chewie a le même principe de fonctionnement que celui de Laurent ( le tip )
Les deux montages se trouvent dans la section du forum intitulée :
Allumage transistorisé pour 125 gt
== > d'où ma précédente réponse ( en plein accord avec ce qui avait été dit précédemment )
et toi tu écrit :

olivier75 a écrit:
le but d'un allumage transistorisé et (non pas un CDI) est de favoriser la qualité de "l'étincelle" en: redressant la tension d'entrée puis en l'augnentant jusqu'au primaire de la bobine.

Que doit on donc en conclure , puisqu'aucun des deux montages ne respecte ta définition ?

Y aurait il du hors sujet dans l'air ?

Merci de ta réponse, en attendant je vais aller jouer du flutiau pour détendre l'atmosphère Wink
Revenir en haut Aller en bas
Oli 1
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 2733
Age : 56
Localisation : PARIS 17
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 3 Juin - 17:31

Citation :
Ok, mais l'allumage peut continuer a fonctionner avec un condo hs non

Non, ça peut pas Wink

Si le condo est HS, il n'y a tout simplement pas d'allumage.

_________________
Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt ...
Revenir en haut Aller en bas
Pef
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 44
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 3 Juin - 19:02

Oli 1 a écrit:
Citation :
Ok, mais l'allumage peut continuer a fonctionner avec un condo hs non
Non, ça peut pas Wink
Si le condo est HS, il n'y a tout simplement pas d'allumage.
silent ça veut dire que quand il est hs il se met en court circuit....
moi qui pensais qu'il s'isolait.... No
Remarque: on peut toujours rouler sans, mais jamais très très longtemps : Shocked Very Happy Very Happy

[quote="Olivier75"]
Citation :
Les fluctuations dans le temps d'une valeur d'un condo electrochimique ne sont pas suffisament significative pour modifier le comportement de l'allumage.
Soit le condo fonctionne ou pas.

Alors si j'ai bien tout compris: au bout de milliers de cycles, d'années, de chaleur, le condensateur, perdant un peu de ses qualitées (un peu quand même, non ?) est encore assez efficace pour protéger les contacteurs contre les étincelles de disrupture jusqu'à ce qu'il se mette en court circuit, et là, c'est la panne....

Je reste quand même sur ma faim concernant l'allumage transistorisé d'olivier 75 différent du montage de Chewie et de Laurent ( je veux juste comprendre moi Smile )

@++
PeFoRatoR le BriCoLatoR jocolor jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Jeu 3 Juin - 19:56

C'est ma définition de "l'allumage transistorisé" qui n'est pas exactement identique.

je parle uniquement du montage à base du TIP, remplacer les condos par des transistors, pourquoi pas ! mais il doit être costaud le bougre !

De mémoire la valeur inscrite sur la RMT doit être de 1.8mF pour les 125 ceux dispo actuellement sont des 2.5mf
A propos de leur fiabilité, les condos prennent des claques (au même titre que le pond diode), notamment lorsque le circuit electrique se retrouve en court-circuit.
Revenir en haut Aller en bas
Chewie
GTiste
GTiste
avatar

Masculin Nombre de messages : 79
Age : 42
Localisation : 18 - Cher
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Ven 4 Juin - 9:32

Citation :
Alors si j'ai bien tout compris: au bout de milliers de cycles, d'années, de chaleur, le condensateur, perdant un peu de ses qualitées (un peu quand même, non ?) est encore assez efficace pour protéger les contacteurs contre les étincelles de disrupture jusqu'à ce qu'il se mette en court circuit, et là, c'est la panne....

OUi, c'est exactement ça, c'est ce qui m'est arrivé l'été dernier. J'ai fait 50 bornes le matin avec une bécane qui tournait au poil, absolument aucun problème ni aucun signe avant-coureur, et le soir en rentrant : clac. Condo gauche HS au bout de 10 km, comme ça d'un coup. J'ai dû faire 40 bornes sur un cylindre, à 70, en calant plusieurs fois et en m'arrêtant plusieurs fois pour faire refroidir le moteur...

C'est d'ailleurs cette mésaventure qui m'a décidé à franchir le pas de l'allumage transistorisé (une idée que j'avais déjà pour ma précédente bécane mais que je n'avais pas concrétisée).

L'idéal bien sûr, c'est de monter une paire de rupteurs neufs avec l'allumage transistorisé : après montage et réglage, on est tranquille pour un bout de temps, la maintenance est réduite au graissage périodique du feutre de la came.
Revenir en haut Aller en bas
Pef
Débutant
Débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 44
Localisation : Thionville
Date d'inscription : 17/04/2010

MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   Ven 4 Juin - 14:06

Quand un condo claque, tu peux le retirer pour rentrer jusqu'à la maison, par contre, les étincelles de disrupture vont détruire les rupteurs.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allumage transistorisé sur 125 GT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Allumage transistorisé sur 125 GT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Allumage transistorisé pour nos petites vieilles
» R60-6 Allumage transistorisé ou électronique ? (R2VR606) ®
» [Amélioration] Montage d'un allumage transistorisé
» Allumage transistorisé CARTIER
» Allumage transistorisé sur 125 GT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SUZUKI GT :: Garage :: Electricité-
Sauter vers: